Capsules Vert&Net

Laver l’eau avec l’électricité, une solution d’E2Metrix

«Notre système est comme une machine à laver l’eau, sauf qu’au lieu d’utiliser des produits chimiques nous avons recours à l’électricité. Et c’est encore plus efficace!» explique Ihsen Ben Salah, chef de produit chez E2Metrix.

Si vous pensez que vos savons et détergents ne font que laver, détrompez-vous. Ils « salissent » aussi les eaux de nos lacs et rivières en augmentant le taux de phosphore. Ce nutriment -essentiel à la vie des cours d’eau- devient nocif lorsque présent en trop grande quantité. Résultat : les organismes qui vivent dans les lacs, tel que les algues bleues, prolifèrent jusqu’à asphyxier la vie marine. Un phénomène bien connu des riverains et vacanciers du Québec, pour qui les petites bactéries deviennent un véritable cauchemar. Le gouvernement a réagit en décrétant la tolérance zéro pour le taux de phosphore en milieu naturel -une belle initiative, mais à laquelle peu de technologies peuvent actuellement répondre.

C’est pourtant le cas de celle d’E2Metrix. La compagnie de l’Estrie a conçu un système qui utilise une ressource durable –l’hydroélectricité- pour traiter les eaux usées, dont plus de 150 milliard de litres se déversent chaque année au pays .

«Notre système est comme une machine à laver l’eau, sauf qu’au lieu d’utiliser des produits chimiques nous avons recours à l’électricité. Et c’est encore plus efficace!» explique Ihsen Ben Salah, chef de produit chez E2Metrix.C’est l’anode, partie de l’appareil par laquelle entre la charge électrique, qui constitue la véritable innovation du système. Sa composition exclusive a été développée par les ingénieurs de la compagnie, et permet de filtrer jusqu’aux plus petites particules dans l’eau. Une invention qui a tout pour plaire aux parcs nationaux de la province -et aux baigneurs.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire